Comment créer des procédures à l’épreuve des imbéciles pour déléguer n’importe quelle activité ordinaire à des salariés sans cervelle.

Giovanni, un des participants au workshop SimpNess qui s’est déroulé à Milan, a une pizzeria à emporter à Padoue, en Italie.

Si l’on regarde ce business de l’extérieur, une pizzeria à emporter semble avoir naturellement certaines caractéristiques de base d’une entreprise SimpNess.

  • C’est une entreprise simple (combien de temps faut-il pour préparer des pizzas et les livrer aux clients ?) Je ne veux pas minimiser ce travail, mais ce n’est certainement pas aussi complexe que de gérer une centrale nucléaire.
  • Il a un focus bien précis : la pizza à emporter. Et cela permet d’organiser toutes les activités internes qui l’entourent, avec tous les avantages qui en découlent.
  • Les activités individuelles à réaliser quotidiennement pour que tout fonctionne sont simples (en apparence) et reproductibles.
  • Vous pouvez facilement le mettre à l’échelle parce qu’après avoir optimisé le premier magasin, vous pouvez le dupliquer dans presque n’importe quel endroit et cela devrait fonctionner sans trop de problèmes.

Donc, une fois que nous avons fait le travail pour optimiser le premier point de vente, nous pouvons ouvrir le deuxième, puis le troisième et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez vraiment monté et construit la version italienne de Domino’s Pizza.

Lorsque vous regardez la situation de l’extérieur, tout semble très simple et très cool, et vous avez presque envie d’y investir vous aussi.

Mais en allant plus loin et en commençant à mettre la main à la pâte, on se rend compte que tout n’est pas si rose que ça en a l’air.

Comme dans toutes les activités qui, en théorie, semblent cool et qui donnent l’impression qu’il ne leur faut qu’un petit moment pour les transformer en une nouvelle entreprise de plusieurs millions de dollars, quand vous vous penchez sur la dimension pratique, vous réalisez les douzaines et les douzaines de blocages de différentes sortes que vous devez résoudre pour que tout fonctionne comme il se doit.

Et les résoudre au niveau du premier point de vente est absolument la base à partir de laquelle il faut commencer AVANT de penser à vous développer et à dupliquer votre entreprise.

Si vous ne pouvez pas gérer les criticités et les problèmes sur un seul point de vente et sur des chiffres limités, tous les autres magasins que vous ouvrez naîtront avec les mêmes problèmes non résolus à la base (et cela finira par faire exploser toute l’entreprise).

Alors concentrons-nous sur les problèmes concrets et commençons à les résoudre dès maintenant, une bonne fois pour toutes !

Le principal problème sur lequel nous nous sommes concentrés dans le cas de Giovanni est celui des collaborateurs.

Avant d’écrire que les activités à réaliser pour faire fonctionner une pizzeria à emporter sont simples, et c’est vrai … mais seulement si vous avez la possibilité d’avoir des collaborateurs avec un minimum de cervelle dans leur tête !

Malheureusement, la normalité est très différente, et presque chaque entrepreneur peut nous raconter ses mésaventures avec ses salariés.

Pour vous donner une idée, dans le cas de Giovanni : il y a des gens qui, lorsqu’ils vont livrer les pizzas aux clients, mettent les cartons par terre ! Avec des pizzas à l’intérieur !

Vous ne devez pas suivre un programme de formation avancé pour vous apprendre que si vous apportez une pizza à un client qui va la manger, vous ne pouvez pas prendre le carton et le poser par terre.

Pourtant, c’est la réalité.

C’est la façon avec laquelle les gens avec qui vous travaillez quotidiennement travaillent naturellement et spontanément. Ce sont les personnes à qui vous devrez déléguer les tâches de votre entreprise, et vous ne pouvez pas vous en passer.

Vous ne pouvez pas embaucher des diplômés d’Harvard et lauréats du prix Nobel dans votre entreprise, et vous devez travailler avec ce genre de personnes, qui ne peuvent pas comprendre par eux-mêmes que la nourriture qui va se retrouver dans le ventre du client ne devrait pas être posée sur le sol !

Est-ce une situation catastrophique ? Oui.

Mais c’est la réalité. Et c’est dans cette réalité que nous, les entrepreneurs, devons travailler chaque jour pour diriger nos entreprises et les faire grandir.

Et c’est exactement à ça que sert SimpNess.

Quand je parle de simplifier une entreprise, l’objectif est de faire en sorte que tout soit assez simple pour permettre, même à une personne sans cervelle, d’obtenir le résultat dont vous avez besoin.

Et pour ce faire, vous devez créer des procédures à l’épreuve des imbéciles, comme je vous l’enseigne pendant le workshop SimpNess.

En participant au workshop SimpNess, vous aurez accès à de nombreux détails précieux sur le processus de création de procédures commerciales, où je vais vous montrer :

  • Quelle est la principale erreur commise par la plupart des entrepreneurs lorsqu’ils doivent déléguer une activité à leurs collaborateurs.
  • Pourquoi vous êtes condamné à avoir des salariés « non-intelligents » et vous devez absolument apprendre à compter sur eux, même si en théorie vous pourriez choisir de vous confier à des gens « normaux » et autonomes qui savent bien travailler sans vous solliciter toutes les 5 minutes !
  • Quelle est la différence entre créer des procédures « positives » et des procédures « négatives ».
  • La méthode McDonald pour créer des procédures.
  • Pourquoi les manuels sont inutiles (si vous ne savez pas comment les utiliser).
  • Pourquoi il ne suffit PAS de créer des procédures si vous voulez que vos collaborateurs les suivent.
  • Le vrai secret qui vous permettra de former des collaborateurs compétents.
  • Quels sont les outils de support pour transférer les procédures, et comment vous devez les utiliser pour obtenir les meilleurs résultats.
  • Comment gérer les exceptions non prévues dans la procédure (et comment les intégrer dans la procédure).

Au cours du workshop SimpNess, nous abordons, de manière détaillée, un grand nombre de points intéressants et précieux sur la création de procédures pour votre business.

Cela a été utile pour la pizzeria de Giovanni.

La pizzeria est le cas pratique auquel je me réfère dans ce blog, mais les principes que je partage sont applicables dans n’importe quelle entreprise.

Giovanni a le problème du salarié qui jette la pizza sur le sol, mais je suis prêt à parier que vous avez aussi votre propre dose d’employés idiots à gérer chaque jour.

Comment les gérer pour éviter de créer des désastres est ce que vous découvrirez pendant le prochain workshop SimpNess !

Je vous y attends !

 

<<< Accéder à la présentation de SimpNess >>>

 

Piernicola De Maria

Entrepreneur, Auteur, Business Coach

Et Créateur de la Méthode SimpNess

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *