Il y a des choses que vous ne pouvez pas déléguer … pour tout le reste il y a SimpNess

Attention aux maniaques du contrôle : cet article est pour vous.

Nous les entrepreneurs, nous sommes si égoïstes, arrogants et parfois même insupportables quand il s’agit de notre travail. Nous avons la capacité innée de travailler un très grand nombre d’heures et d’apprendre à faire des choses que nous ne connaissons pas, afin de s’attribuer le mérite du résultat obtenu.

Je le sais puisque, moi aussi, j’ai l’habitude de le faire. Et parfois, j’ai tendance à vouloir le refaire. Mais, la CHANCE que j’ai, c’est que la paresse et la délégation prennent le dessus sur toute envie de contrôle les choses, qui me prend à certains moments.

La vérité est que souvent déléguer ne fonctionne pas parce que c’est un investissement. Parfois, cependant, c‘est un mauvais investissement mais ça reste un investissement.

Et comme tous les investissements, le plus vous en savez … le moins vous avez de chances de perdre et de le faire fonctionner.

Alors que lorsque vous travaillez, vous dépensez une ressource (votre temps) pour obtenir un résultat, chaque fois que vous devez déléguer, vous investissez du temps et de l’argent dans l’espoir, qu’à l’avenir, vous aurez un bon retour sur investissement.

Maintenant, nous allons mettre de côté le cas où vous ne pouvez pas déléguer parce que vous pensez que vous n’avez pas d’argent pour cela. Il s’agit d’un problème beaucoup plus important parce cela signifie l’un de ces deux cas :

  1. Vous êtes sous-financé. Vous avez donc démarré une entreprise qui a besoin de plus d’argent pour fonctionner que le montant dont vous disposez réellement et que vous pouvez risquer.
  2. Votre business model n’est pas viable. Parce que, SI cela fonctionne avec votre temps, cela devrait fonctionner PLUS si vous achetez le temps de quelqu’un d’autre.

Mais oublions ça pour le moment.

Si vous avez des ressources et que vous ne déléguez pas, c’est surtout parce que vous avez essayé et cela n’a pas fonctionné.

Bref, ce n’est pas dû à votre manque de confiance.

En fait, il s’agit d’un simple constat : le monde est fait d’incapables qui ne peuvent rien faire, je dois faire les choses moi-même.

Le fait est que si VOUS n’êtes pas en mesure d’investir dans la délégation (ni dans une brique, ou dans la bourse), cela ne veut pas dire que ça ne va pas marcher.

Cela signifie UNIQUEMENT que vous ne savez pas comment le faire. Et c’est une bonne nouvelle pour vous parce que, mis à part le fait que ce n’est pas valorisant pour votre ego, cela signifie que vous pouvez aussi apprendre.

En fait, dans la plupart des cas, lorsque les entrepreneurs me citent leurs exemples d’échecs à déléguer, 99% des cas sont dus à une méconnaissance de règles très simples, que j’enseigne dans le Workshop SimpNess.

La chose vraiment intéressante est que, en appliquant correctement le processus que je vous enseigne durant le workshop SimpNess, vous serez en mesure de presque tout déléguer, à quelques rares exceptions près.

Pour être encore plus clair, je ne parle pas seulement de « petites » tâches, comme la bureaucratie ou les files d’attente au bureau de poste, je parle de ces processus de business que l’on peut décrire souvent de cette manière : « Comment je le fais moi … Personne ne pourra le faire ! ».

Sauf que, il est vital pour votre entreprise que vous appreniez à déléguer.

Et je ne dis pas cela parce que je veux que vous passiez tout votre temps à jouer au golf ou à vivre sur une île tropicale. La réalité est que la plupart des entrepreneurs aiment travailler et qu’ils s’ennuieraient après un certain temps s’ils ne travaillent pas.

Même lorsque je suis en vacances, les moments que je préfère sont les deux heures de la journée où ma femme me laisse aller travailler. Je me détends en travaillant. J’adore ça. Et dès que mon temps se libère, je le remplis à nouveau avec de nouveaux projets.

Vous n’avez pas à déléguer juste pour libérer votre temps, vous devez le faire en particulier pour réussir à faire SURVIVRE votre entreprise.

En fait, tant que l’entreprise dépend de vous, elle se trouve dans une situation extrêmement dangereuse.

Si vous tombez malade … la compagnie tombe malade.

Si vous passez par une mauvaise période et vous ne pouvez pas être productif … votre entreprise en souffre.

Si vous partez en vacances … la compagnie est en vacances.

Si vous avez un vrai problème … la société implose.

Le problème des entrepreneurs qui « savent tout eux-mêmes » est tellement grave que quand ils vendent leurs entreprises, il y a souvent des RABAIS liés à cela (si votre entreprise génère des bénéfices de 100 euros et une autre entreprise, où l’entrepreneur n’y travaille pas activement au quotidien, génère 100 euros de bénéfice également … la seconde sera achetée à un montant beaucoup plus important) et vous aurez aussi quelques clauses dans le contrat, de ce style : « je vous achète l’entreprise, MAIS vous devez y rester en tant qu’employé pendant 3 ans ».

Un de mes mentors avec qui j’ai travaillé dans le passé, John Warrillow, est le fondateur de cinq entreprises prospères et l’auteur de deux best sellers.

Le premier est « Built to Sell » : Comment Créer une entreprise qui se développe et prospère SANS vous, qui a été nommé à la prestigieuse revue Fortune e Inc Magazine comme l’un des meilleurs livres de 2011.

Le second est « The Automatic Costumer » (le client automatique) : Comment Créer un Business Récurrent dans tout type de marché et d’industrie.

John écrit régulièrement sur Inc.com et The Globe.

Depuis plus de 15 ans, il évalue et travaille avec les entreprises, partageant son expérience sur ce qu’il faut pour transformer une petite entreprise en une entreprise prospère sans que l’entrepreneur ait à se suicider en travaillant 15 heures par jour, comment rendre une entreprise « vendable » et comment concevoir un produit qui crée des clients récurrents au lieu d’avoir à toujours chercher de nouveaux clients.

Et dans son premier livre, il aborde les huit leviers sur lesquels vous devez absolument vous concentrer pour augmenter la valeur de votre entreprise, ce sont les bases pour tout le travail de simplification et de systématisation que nous ferons durant les trois jours de formation du workshop SimpNess.

John Warrillow est un exemple concret de comment déléguer l’ »indéléguable » :p

En effet, parmi ses réussites, il y a des dizaines d’entreprises qui ne pouvaient apparemment pas évoluer et grandir, et qui sont devenues « comme par magie » automatisées et sans avoir besoin que les entrepreneurs portent eux-mêmes cette croissance.

Maintenant, je sais que cela semble impossible, et que vous vous dites quelque chose de ce style :

« Oh, et comment puis-je le faire ?? La société ne peut pas avancer sans moi !! Tous mes collaborateurs sont incompétents, ils vont tout faire sauter au bout de dix minutes ! »

Et c’est précisément parce que je connais les processus mentaux qui régissent les choix des entrepreneurs maniaques du contrôle comme vous, que je me tais un instant et que je « vous montre » comment des miracles peuvent se produire, même pour des choses « indéléguables » ?

Pour ce faire, je parlerai d’une de mes entreprises, celle qui a connu la croissance la plus rapide, passant de 0 à 30.000 eur par mois de C.A. en quelques mois seulement.

Cette société est entièrement gérée par un membre de mon staff, Gabriele, qui est mon partenaire et… il a 22 ans !

Gabriele a commencé par créer pour moi le matériel de marketing ainsi que les manuels pour mes formations. Puis il m’a aidé avec quelques livres.

Et après quelques mois, il a développé un système qui lui a permis de prendre n’importe lequel de mes enregistrements audios et de le transformer en articles, manuels, chapitres de livres.

Il ne s’agit pas de simples transcriptions.

Il s’agit plutôt d’un vrai texte, avec ma voix, correctement formaté, avec des images et, dans la plupart des cas, mieux fait que je ne l’aurais fait moi-même.

Comme mes clients ont adoré son travail, je leur ai « emprunté », et le reste, c’est de l’histoire.

Nous avons maintenant 19 collaborateurs dans l’entreprise, et nous avons produit au cours des 6 derniers mois environ 1,6 million de mots de texte. Principalement des livres.

Pour vous donner un ordre de grandeur, cela représente environ 5900 pages d’un livre imprimé. Presque 30.

Tout cela parce que nous avons un processus. Et parce que nous suivons ce que j’enseigne dans SimpNess.

Nous avons un processus pour travailler et obtenir le meilleur résultat possible.

Mais aussi des processus pour sélectionner et former nos collaborateurs pour que cela ne nous prenne pas trop de temps.

Et le plus important, c’est que … Je ne fais habituellement pas plus de 2/3 réunions par mois pour cette entreprise et je ne connais AUCUN de nos collaborateurs. Ils m’ont même répondu en pensant que je suis un client lorsque j’ai contacté l’adresse e-mail officielle de la société 😀

Maintenant, si nous avons pu le faire avec un garçon 23 ans et son entreprise, pensez-vous vraiment que vous ne pouvez pas réussir même si vous avez une vraie entreprise ?

Comme vous pouvez le voir, même les choses indéléguables peuvent être déléguées avec SimpNess et le chemin vers le succès est très court, il suffit d’avoir les bons outils.

Serez-vous dans la salle de formation avec moi pour les mettre en place pour votre entreprise ou préférez-vous rester dans votre routine de stress et d’anxiété ?

P.S. Inscrivez-vous en renseignant vos coordonnées ici.

 

Piernicola De Maria
Entrepreneur, Auteur, Business Coach 
Et Créateur de la Méthode SimpNess

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *