Bienvenue sur le blog SimpNess !

Piernicola De Maria - Creatore di Simpness

Bonjour et bienvenue sur le blog SimpNess !

Si vous ne me connaissez pas, je me présente : je suis Piernicola De Maria, fondateur de SimpNess, et vous pouvez lire quelques lignes autobiographiques en cliquant ici.

Dans ces pages, je vais partager avec vous quelques stratégies destinées aux entrepreneurs, ayant pour objectif de vous empêcher de tourner en rond, de travailler 12 heures par jour et de vous apprendre, plutôt, comment vous pouvez :

  • Vous réapproprier votre temps en tant que chef d’entreprise.
  • Développer votre entreprise.
  • Déléguer même les processus qui vous semblent être les plus difficiles et que vous pensez devoir faire vous-même.
  • Automatiser et améliorer les systèmes clés, tels que le marketing et l’innovation.

Et – pour tout résumer – comment vous pouvez DÉVELOPPER et ACCÉLERER votre business.

Plus de ventes. Plus de bénéfices. Moins de travail. Moins de problèmes.

C’est ce que SimpNess apportera à votre vie et à votre entreprise.

Mais comment pouvez-vous commencer ?

  1. Vous pouvez trouver des ressources gratuites en allant ici.
  2. Vous pouvez vous renseigner sur notre workshop dédié aux entrepreneurs sur cette page.
  3. Vous pouvez me demander un consulting privé dans cette page.

Enfin, dernier point mais pas le moindre, … lisez les articles de ce blog !

J’espère vous voir durant le prochain événement SimpNess,

 

Piernicola De Maria

Comment vous consacrer uniquement à la croissance de votre entreprise ?

Vous êtes-vous déjà demandé si vous occupez votre temps de la bonne façon ? Vous consacrez-vous vraiment à ce qui est important pour votre entreprise ? Ou êtes-vous obligé de perdre du temps sur des activités inutiles que vous pourriez déléguer à quelqu’un d’autre ? Dans cet article, je veux parler d’un problème qui existe dans presque toutes les entreprises, mais dont peu d’entre elles en sont conscientes. En fait, de nombreux entrepreneurs sont fermement convaincus qu’ils ont besoin de marketing, de commercial, de vendre plus et d’avoir des systèmes qui permettent d’attirer plus de gens. Ces entrepreneurs ont, d’une certaine manière, raison. En effet, il arrive rarement qu’une entreprise fasse faillite parce qu’el

Formation pour les entrepreneurs hippies qui veulent battre Amazon et le commerce de détail à grande échelle

Il y a quelques années, l’image d’un entrepreneur hipster italien circulait sur le web à l’intérieur de sa boutique d’ »aliments naturels biologiques à zéro km de distance » avec une pancarte à la main sur laquelle était écrit : « Lorsque vous faites vos courses dans un petit magasin, vous n’aidez pas un gérant à acheter une troisième maison au bord de la mer. Vous aidez une petite fille à participer à des cours de danse, un petit garçon à s’entraîner au basketball et une mère et un père à mettre de la nourriture sur leur table. »   Comme cette image, très répandue en Italie, il y a beaucoup de controverse en Europe sur le pouvoir et la domination des grandes entreprises (d’abord les grandes surfaces, maintenant Amazon et le

Comment rééduquer les personnes qui vous empêchent de travailler ?

Dans cet article, je veux parler d’un sujet assez délicat, que je ne sais pas vraiment comment expliquer sans risquer d’être mal compris. Je parle de la rééducation des CLIENTS et du STAFF. Je vais vous expliquer ce que je veux dire. Souvent, pendant le workshop SimpNess ou pendant une formation avancée avec mes étudiants personnels, je reçois ce genre d’objections : « Tout ce que vous dites, les systèmes, les procédures et tout le reste est ok … Mais même avec tout ça, je n’arrive pas à travailler, parce que j’ai des clients qui me contactent au téléphone du matin au soir et m’interrompent donc tout le temps. Même si, en théorie, il y a une personne spécifique à qui ils doivent parler, ils m’appellent quand même, et je n&rsq

La vie secrète d’un entrepreneur riche

« Mais qui suis-je pour faire cela ? » C’est la phrase que se dit parfois Daniele. Daniele est le typique « entrepreneur italien » qui a une petite entreprise de construction à Rome. Il travaille douze heures par jour et ne s’est autorisé qu’une semaine de vacances durant ces trois dernières années. Il dit qu’il ne peut pas le faire parce que « Si je ne suis pas dans l’entreprise pendant trois heures, je ne suis même pas sûr qu’elle va survivre » et « Sans moi, les employés sont incompétents et ne savent pas quoi faire ». Bref, des choses de ce style. Littéralement, c’est un homme d’affaires avec les mains dans le cambouis, et qui n’hésite pas à retrousser ses manches. Plus que cela, parfois, il fait aussi le travail qui est censé